Aller au contenu Atteindre le pied de page

A la une

SIMONE CHARTON
À 44 ans, celle qui deviendra renshi de Naginata part étudier cette discipline, alors inconnue en France, à Osaka. À son retour en 1974, est créé le CE.P.ES.JA (Cercle parisien d’escrimes japonaises), puis en 1981 le Naginata Ile de France qui sera le premier dojo dédié à cette pratique. Cécile Hamot, sa fille, également Naginata…